Les 6 et 7 octobre derniers avait lieu la seconde édition des Assises Nationales du foncier et des territoires à Nancy organisée conjointement par Business Immo, le Lifti et Destination Nancy.
Ouverte aux professionnels du foncier, après une première édition toulousaine menée l’année précédente, cette nouvelle session s’articulait autour du thème « Gérer les risques : des stratégies foncières ! ».
Aimeric FABRIS, Directeur général adjoint de l’EPORA, intervenait lors de la table ronde « Préserver du foncier pour une France productive et industrielle » aux côtés de Nadège CHAMBON Directrice de pôle études et aménagement durable de la CCI de l’Oise et Nicolas GUENOT, Directeur de projets SEBL Grand Est, débat animé par Yann MILTON, Associé fondateur chez Modaal.
L’occasion pour l’établissement, né de la nécessité de recycler les fonciers industriels en friche au coeur de la Région Auvergne Rhône-Alpes, de faire part de son retour d’expérience dans ce domaine et d’échanger avec les experts d’autres territoires confrontés aux mêmes problématiques.
Tous s’accordent à reconnaître que les stocks de fonciers économiques s’amenuisent depuis quelques années, notamment dans l’industrie. Cela est dû en partie à la méfiance de la population vis-à-vis de l’industrie mais également à la recherche constante de foncier à vocation résidentielle. Cette raréfaction du foncier est d’autant plus prégnante dans le contexte actuel de l’objectif de Zéro Artificialisation Nette.
A l’issue de ce temps d’échange se dessinait distinctement le besoin d’anticiper par le déploiement de politiques publiques volontaristes afin de recycler dès à présent des friches économiques et pour ce faire, coordonner l’ensemble des actions avec notamment le soutien des EPF. En effet les EPF représentent un outil d’aide et d’anticipation précieux grâce à leur capacité d’expertises foncières et de négociations complexes, ils mobilisent les fonciers, les portent et les préparent pour l’aménagement sans attendre d’avoir nécessairement des projets industriels.