Logo EPORA
CHARGEMENT
Établissement public foncier
d’État au cœur de la région
Auvergne-Rhône-Alpes
Partager

Requalification du quartier de la Rivière à Saint-Étienne (42)

L'Epora conduit une nouvelle étape dans la requalification de la cité Bonnassieux avec la démolition de l'emblématique "tour tripode" : un chantier complexe en raison de sa proximité immédiate de la RN 88

Située en entrée de ville de Saint-Étienne et en bordure de la RN 88, la cité Bonnassieux se composait d’un ensemble d’habitations datant des années 50. Appartenant au bailleur social Cité Nouvelle, certains des immeubles aux normes obsolètes, sont réhabilités ou démolis comme la tour « tripode », composée de 17 étages et dont la déconstruction est en cours. Ce sont 105 logements qui vont être réhabilités et 90 déconstruits pour laisser place à un ensemble plus cohérent, pensé dans l’horizontalité des formes architecturales plutôt que dans la verticalité. Un soin particulier sera apporté aux espaces verts afin de restructurer le parc paysager en cœur d’îlot.
L’objectif de cette requalification est de redynamiser ce quartier d’habitat social en améliorant le cadre de vie de ses habitants

Madame Florence Hilaire, Directrice Générale de l’Epora, Monsieur  Chastagner de l’entreprise de travaux Eiffage Chastagner , Monsieur Dominique Pontvianne, Président de Cité Nouvelle, Monsieur Gaël Perdriau, Maire de Saint-Étienne, Monsieur Évence Richard, Préfet de la Loire et Monsieur Georges Ziegler, Président du Département de la Loire, lors de la visite de chantier du 28 août 2019.

L’action de l’Epora

Cette coopération avec Cité Nouvelle a scellé des partenariats entre les bailleurs sociaux et l’Epora, via une convention signée en juillet 2016, en faveur du renouvellement urbain, de la production d’un habitat social qualitatif et de l’amélioration du cadre de vie des habitants. La convention opérationnelle
Epora-Cité Nouvelle sur le quartier de La Rivière a engagé la dépollution et la démolition de 3 immeubles (90 logements) et la réhabilitation de 4 autres (105 logements) dans la cité Bonnassieux.
Dans une première phase de chantier, l’Epora a entrepris fin 2017 la démolition de deux barres d’immeubles situés rues Bonnassieux et Grandy.

Depuis janvier 2019, les travaux de démolition sur la tour « tripode » sont en cours. Ce chantier de déconstruction, complexe en raison de sa proximité immédiate de la RN 88, s’effectuera dans un premier temps par écrêtage des niveaux supérieurs de la tour à l’aide de mini-engins télécommandés. Les gravats seront évacués depuis le noyau du bâtiment par les trémies d’ascenseur, réduisant ainsi les risques de projections et d’émission de poussières. L’écrêtage sera réalisé à l’intérieur d’une protection périphérique, avec étaiement des étages inférieurs. Viendra ensuite la déconstruction des étages inférieurs qui seront démolis à l’aide d’une pelle à grands bras. Les travaux de démolition de la tour
« tripode » sont réalisés par l’entreprise Eiffage Chastagner et sous maîtrise d’ouvrage de l’entreprise SAFEGE.

Les dépenses prévues sur l’ensemble de l’opération dans le cadre de la convention opérationnelle Epora-Cité Nouvelle (acquisitions, études techniques et démolitions) s’élèvent à 2 016 500 € avec une participation de l’Epora à hauteur de 930 000 €.

Un projet réhabilitation ambitieux porté par Cité Nouvelle

La requalification d’envergure engagée à la Rivière par Cité Nouvelle a pour objectif d’améliorer le confort des locataires et la performance énergétique des logements. Cette réhabilitation est conduite en conception-réalisation avec le groupement Citinéa/Chambaud, retenu à l’issue d’une procédure de concours, et vise le label BBC rénovation.


4 bâtiments seront réhabilités d’ici à octobre 2019

Le programme des travaux a été approuvé par les locataires dans le cadre de la concertation organisée par Cité Nouvelle en décembre 2017. Grâce aux travaux consacrés à la performance énergétique des logements, en particulier l’isolation des façades et le remplacement des menuiseries extérieures, les locataires pourront bénéficier d’une diminution de leurs charges de chauffage estimée à 30%.
Le coût de la réhabilitation toutes dépenses confondues s’élève à 4 200 000 € TTC et le financement repose notamment sur un prêt Haut de bilan de la CDC. Le projet étant retenu dans le cadre du programme ITI (Investissements Territoriaux Intégrés) de Saint-Étienne Métropole, il bénéficie également à ce titre d’une subvention FEDER. La fin des travaux de réhabilitation est prévue en octobre 2019. À l’issue de l’ensemble des travaux, l’image du groupe immobilier de la Rivière sera profondément modifiée et revalorisée, contribuant ainsi positivement à l’attractivité de la ville et à l’image du quartier dans son ensemble.
Parallèlement, la ville de Saint-Étienne a réalisé une étude de composition urbaine sur l’ilot Bonnassieux – Granby dont le référentiel d’aménagement et de programmation a été présenté en octobre 2018. Celle-ci prévoit la cession d’un foncier de 18 800 m² à la ville de Saint-Étienne pour réaliser une placette publique au nord de la résidence de Cité Nouvelle et un espace à vocation économique tertiaire entre la RN88 et la résidence de Cité Nouvelle. Un ouvrage anti-bruit végétalisé sera réalisé le long de la RN 88 entre la place de l’église de la Rivière et la bretelle de sortie en direction de Bellevue.