Logo EPORA
CHARGEMENT
Établissement public foncier
d’État au cœur de la région
Auvergne-Rhône-Alpes
Partager

L’Epora soutient l’activité économique et relance ses chantiers

L’Epora s'organise pour assurer la continuité de son activité en cette période de confinement, tout en veillant à la sécurité sanitaire de ses salariés et de ses prestataires.

Depuis le 16 mars dernier et dans les circonstances exceptionnelles que nous connaissons, l’Epora a mis en place une organisation 100 % en télétravail et une dématérialisation de ses process pour assurer la continuité de son activité dans le respect des consignes sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19.

L’Epora est attentif à préserver autant que possible l’activité économique en cette période de confinement, tout en veillant à la sécurité sanitaire de ses salariés et de ses prestataires.
Ainsi, nous avons décidé, de poursuivre nos appels d’offres pour permettre une reprise plus rapide de l’activité en sortie de crise. Nous avons par ailleurs veillé aux paiements de nos fournisseurs et prestataires et accordé des suspensions de paiement à nos locataires commerciaux et industriels en difficultés.
Par ailleurs, depuis deux semaines, nos équipes sont mobilisées pour permettre la reprise des chantiers de travaux, dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire pour tous.

Une reprise des chantiers sous conditions de sécurité maximale

Avec l’appui de nos maitres d’œuvre et de nos coordinateurs sécurité et protection de la santé (CSPS) , nous étudions au cas par cas, en nous fondant sur le guide de bonnes pratiques produit par le gouvernement et les organisations professionnelles des entreprises du BTP, et en associant les entreprises partenaires, la mise en place de protocoles de protection permettant le redémarrage des chantiers.

Plusieurs chantiers ont déjà repris : À Roanne, sur le site du Creux Granger, où la phase de concassage et de déblaiement est en cours pour permettre d’amorcer la gestion de la dépollution. À Feurs, où les travaux de proto-aménagement se terminent rue Mercière, avec le remblaiement et la purge des fondations. Ou encore sur l’ancien site Celette, à Vienne, où les travaux de démolition d’un des bâtiments se poursuivent pour permettre la requalification du site.
Les chantiers qui n’ont pas encore redémarré sont en cours d’étude ou de préparation pour permettre une reprise dès que possible.

Nos collaborateurs restent mobilisés et vigilants ; l’objectif est de trouver le bon équilibre, dans un environnement de travail forcément plus contraignant, entre d’une part, l’application de conditions de sécurité et de protection strictes et d’autre part, la continuité de nos missions et activités notamment opérationnelles.

fringilla Sed risus venenatis Aenean velit, risus.