Logo EPORA
CHARGEMENT
Établissement public foncier
d’État au cœur de la région
Auvergne-Rhône-Alpes
Partager

Premiers travaux post-séisme sur un bien en péril au Teil et signature du PPA (07)

L’Epora engage les premiers travaux sur un bien en péril : une opération préparée dans un temps très resserré grâce au réseau partenarial

Le séisme du 11 novembre 2019 a lourdement touché la commune du Teil, et de nombreux bâtiments ont été gravement endommagés, entrainant notamment plus de 750 arrêtés d’interdiction d’accès aux logements dont plus de 400 biens fortement dégradés.
Le ministère de la cohésion des territoires a engagé l’élaboration d’un PPA (Programme Partenarial d’Aménagement) pour articuler la stratégie de revitalisation et d’attractivité de la commune, et la reconstruction post-séisme en regroupant ; aux côtés de la commune du Teil et de la Communauté de Communes Ardèche Rhône Coiron, de nombreux partenaires dont l’Epora.

Signature du PPA le 16 juillet 2020 en préfecture de l’Ardèche en présence, notamment, de Françoise SOULIMAN, préfet de l’Ardèche et de Nicole ISNARD, préfète en charge de la gestion post-séisme

Au-delà de la gestion de l’après crise (gestion des sinistrés, relogement, confortement des bâtiments qui menaçaient de s’effondrer, réouverture de la route nationale), la reconstruction de la commune constitue maintenant une priorité et c’est dans cet objectif que le conseil d’administration de l’Epora a délibéré en mars pour permettre une mise en œuvre opérationnelle très rapide sur les biens fortement dégradés.

 Opération d’urgence sur un bien en péril

Cette première intervention concerne l’acquisition et la démolition d’un bien situé en bordure de la RN102 qui avait dû être sécurisé et étayé au lendemain du séisme, mais en impactant, ainsi, le bon fonctionnement de la route nationale.
Le bien est constitué d’un bar « Le Mélassien »  en rez-de chaussée, et de 2 logements en R+2.
Cette opération a été préparée dans des conditions de travail exceptionnelles durant la période de confinement et, malgré les contraintes sanitaires, dans un délai particulièrement resserré pour atteindre l’objectif de démolition avant la fin juillet, dans la perspective de la période touristique et de la venue du Tour de France début septembre.
La mise en œuvre et la réussite de cette opération sont le fruit d’un partenariat étroit entre les services de l’État, la commune, l’intercommunalité, et l’Epora ayant permis ainsi de lever plusieurs obstacles techniques pour atteindre l’objectif calendaire fixé :

  • Les diagnostics et études préalables ayant pu être réalisés dans des délais extrêmement réduits grâce à la diligence des prestataires ;
  • L’acquisition foncière du bien a pu être réalisée en un temps très rapide grâce à la réactivité des équipes de l’Epora et du notaire ;
  • Les déconnexions réseaux qui ont pu se réaliser dans des délais records grâce à la diligence des concessionnaires de réseaux ;
  • Le permis de démolir qui a été instruit de manière diligente par la DDT07 après que l’ABF a été associé à la démarche ;
  • Les constats préventifs aux démolitions ont été réalisés selon une procédure ad hoc avec les propriétaires et leurs assureurs, compte tenu de la situation particulière de catastrophe naturelle et des délais dont nous disposions ;
  • Les travaux ayant été commandités selon une procédure d’urgence en 7 jours, tout en permettant une réelle mise en concurrence et la fructuosité de l’appel public à concurrence ;
  • L’instruction du plan de retrait amiante, réduit de moitié en temps, avec le concours de la DIRECCTE.

L’ensemble de ces efforts a permis de notifier le marché de travaux le 08 juin 2020.
Les opérations de désencombrement, désamiantage et démolition ont démarré par le désencombrement le 19 juin, pour une première tranche visant à libérer la RN 102 d’ici au 15 juillet 2020.

Les opérations se poursuivront ensuite en tenant compte des contraintes liées à la préparation courant août du passage du Tour de France prévu début Septembre.
La seconde tranche de travaux aura pour objet de finaliser la déconstruction et le confortement des bâtis mitoyens pendant l’été 2020. La plateforme ainsi livrée permettra la construction d’un nouveau bâtiment. Sa destination sera déterminée dans l’étude urbaine globale portée par le PPA.

mattis elit. neque. Praesent nunc id diam felis ipsum